Arrivée à la capitale

Bonsoir !

Tout ce passe vraiment bien, nous sommes à la capitale : Antananarivo (ou Tananarive en Français) et on se repose pour l’instant. Le paysage est très différent mais vraiment magnifique, je vous en parlerais plus dans un prochain message.

Hier, nous nous sommes reposés et découvert notre foyer, puis on a découvert le quartier à pied. Le Père Henri nous a accueilli et présenté la ville. Puis nous sommes allés voir une carrière qui permet aux malgaches de tailler leurs propres pierres pour les routes, maisons… On entendait le bruit incessant des tailleurs « tac-tac-tac », cela a été un moment dur et riche en émotions.

Antananarivo - vue du foyer 2.JPG
Vue du foyer
image1.JPG
La carrière

Et aujourd’hui nous avons visité la capitale : le centre historique, l’Avenue de l’indépendance, le Zoma (marché), le Palais de la Reine… À midi nous avons mangé dans une famille Malgache qui connait la communauté. Les spécialités étaient au menu : Romazava de Fanja (riz, zébu, porc, poulet, brèdes, gingembre), koba (cake à la farine de riz, cacahuètes pillés cuit au bain marie dans des feuilles de bananier), achards de légumes…

Kobandravina_dessert_snack_food_Antananarivo_Madagascar.jpg
Des koba

Dans les villes et partout d’ailleurs, la route n’est pas que pour les voitures (qui sont très peu nombreuses). Il y a beaucoup de taxi-brousse, pousse-pousse, cyclo-pousse, piétons, charrettes tirés par des zébus…aucun marquage au sol, 1 panneau de signalisation dans toute la ville (fait main), et pourtant aucun accident. Les gens marchent au milieu de la route, personne ne fait attention, ils sont tous sereins ! Un peu comme en Inde.

Antsirabe.jpeg
Une rue avec un pousse-pousse…
image1.JPG
Nos taxis-brousse avec nos valises : nous en avons 3 !

La vie se passe aussi dans la rue. Les gens vendent leurs légumes à même le sol sur des tissus. Les petites boutiques sont ouvertes sur la rue, comme tous les magasins. Le coût de la vie n’est pas pareil qu’en France, la nourriture n’est pas très chère (à l’exception de la vanille, très prisée par les touristes). Les carottes sont vendues râpées, tout le monde ne possède pas un couteau.

Il faut maintenant que j’aille dormir, beaucoup de choses nous attendent demain et je suis encore fatiguée !

Bonne nuit

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s